Maison Paris 14ème 039

Code

DAN

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Plâtre, Verre, Métal,

Mission

PC,

Année

2018

Le pro­jet concerne un immeuble ori­gi­na­le­ment bâti en R+2 datant des années 1930, au 18 rue Danville dans le 14e arron­dis­se­ment de Paris.
Une pre­mière exten­sion de l’immeuble a été effec­tuée au début des annés 1990 avec l’ajout d’un niveau et la créa­tion d’un bal­con en R+1 en façade arrière.

Le pro­jet concerne une nou­velle exten­sion visant l’ajout de 2 chambres pour enfant et d’espaces de vie en exté­rieur par la créa­tion d’un nou­veau bal­con sur rue en R+4, d’un nou­veau
toit-ter­rasse en R+5 et en inté­grant le bal­con exis­tant au R+1 côté cour par la créa­tion d’un plan­cher en verre offrant plus de lumière natu­relle au Rdc.

Nous sou­hai­tons reve­nir à une uni­té esthé­tique propre au pro­jet ori­gi­nal, en pri­vi­lé­giant une sur­élé­va­tion en maçon­ne­rie (bien que la struc­ture de la sur­élé­va­tion soit en ossa­ture bois), une conti­nui­té de l’enduit en façade rue et un sou­hait ini­tial d’une uni­té du des­sin des garde-corps en fer­ron­ne­rie pari­sienne (non réa­li­sé à ce jour). Nous pri­vi­lé­gions ain­si la géo­mé­trie pic­tu­rale (avan­cée en tri­angle) du pro­jet ini­tial en ren­for­çant l’avancée maçon­née exis­tante au R+2 jusqu’au R+4 afin de gar­der cette carac­té­ris­tique forte datant du pro­jet des années 30 tout en y inté­grant de façon urbai­ne­ment inté­grée 2 espaces exté­rieurs à vivre.

Code

DAN

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Plâtre, Verre, Métal,

Mission

PC,

Année

2018

Le pro­jet concerne un immeuble ori­gi­na­le­ment bâti en R+2 datant des années 1930, au 18 rue Danville dans le 14e arron­dis­se­ment de Paris.
Une pre­mière exten­sion de l’immeuble a été effec­tuée au début des annés 1990 avec l’ajout d’un niveau et la créa­tion d’un bal­con en R+1 en façade arrière.

Le pro­jet concerne une nou­velle exten­sion visant l’ajout de 2 chambres pour enfant et d’espaces de vie en exté­rieur par la créa­tion d’un nou­veau bal­con sur rue en R+4, d’un nou­veau
toit-ter­rasse en R+5 et en inté­grant le bal­con exis­tant au R+1 côté cour par la créa­tion d’un plan­cher en verre offrant plus de lumière natu­relle au Rdc.

Nous sou­hai­tons reve­nir à une uni­té esthé­tique propre au pro­jet ori­gi­nal, en pri­vi­lé­giant une sur­élé­va­tion en maçon­ne­rie (bien que la struc­ture de la sur­élé­va­tion soit en ossa­ture bois), une conti­nui­té de l’enduit en façade rue et un sou­hait ini­tial d’une uni­té du des­sin des garde-corps en fer­ron­ne­rie pari­sienne (non réa­li­sé à ce jour). Nous pri­vi­lé­gions ain­si la géo­mé­trie pic­tu­rale (avan­cée en tri­angle) du pro­jet ini­tial en ren­for­çant l’avancée maçon­née exis­tante au R+2 jusqu’au R+4 afin de gar­der cette carac­té­ris­tique forte datant du pro­jet des années 30 tout en y inté­grant de façon urbai­ne­ment inté­grée 2 espaces exté­rieurs à vivre.

Centenaire Primo Levi 074

Code

CPL

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Scénographie,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Association

Matériaux

Bois,

Mission

Complète,

Année

2019

Exposition orga­ni­sée par le Centre Primo Levi dans le cadre du cen­te­naire de la nais­sance de Primo Levi en 1919 à la mai­rie du 3ème arron­dis­se­ment de Paris.
L’espace accueillant l’événement est mar­qué par ses dorures répu­bli­caines. Notre inten­tion a été de trou­ver un lan­gage construc­tif per­met­tant de tran­cher avec cette envi­ron­ne­ment exu­bé­rant et démons­tra­tif, tout en étant juste dans la façon d’exprimer un sujet grave et uni­ver­sel.

L’usage d’un mon­tage qui connecte les sup­ports d’exposition entre eux sans fixa­tions (emboî­te­ment à la façon d’une chaîne) en tas­sots en bois facile à mani­pu­ler nous a paru expri­mer au mieux cette sim­pli­ci­té et immé­dia­te­té propre au pro­jet.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Scénographe)
Wakeupdesign (Graphisme et signa­lé­tique)

Code

CPL

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Scénographie,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Association

Matériaux

Bois,

Mission

Complète,

Année

2019

Exposition orga­ni­sée par le Centre Primo Levi dans le cadre du cen­te­naire de la nais­sance de Primo Levi en 1919 à la mai­rie du 3ème arron­dis­se­ment de Paris.
L’espace accueillant l’événement est mar­qué par ses dorures répu­bli­caines. Notre inten­tion a été de trou­ver un lan­gage construc­tif per­met­tant de tran­cher avec cette envi­ron­ne­ment exu­bé­rant et démons­tra­tif, tout en étant juste dans la façon d’exprimer un sujet grave et uni­ver­sel.

L’usage d’un mon­tage qui connecte les sup­ports d’exposition entre eux sans fixa­tions (emboî­te­ment à la façon d’une chaîne) en tas­sots en bois facile à mani­pu­ler nous a paru expri­mer au mieux cette sim­pli­ci­té et immé­dia­te­té propre au pro­jet.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Scénographe)
Wakeupdesign (Graphisme et signa­lé­tique)

Le Débit 068

Code

DEB

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bar,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Métal, Plâtre, Médium, Verre,

Mission

Complète,

Année

2020

Rénovation d’un bar à bières arti­sa­nales « LE DEBIT »

Code

DEB

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bar,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Métal, Plâtre, Médium, Verre,

Mission

Complète,

Année

2020

Rénovation d’un bar à bières arti­sa­nales « LE DEBIT »

Oberkampf 025

Code

OBE

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Appartement,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal, Verre,

Mission

Complète,

Année

2016

Ce pro­jet consiste à créer un petit appar­te­ment dans 2 anciennes « chambres de bonne » sur deux niveaux, sous les toits d’un immeuble pari­sien du 11e arron­dis­se­ment. Le défi prin­ci­pal a été de pro­po­ser une qua­li­té d’espace de type F3 (cui­sine, séjour, bureau, chambre) dans un espace très réduit, tout en main­te­nant un espace non cloi­son­né pour des ques­tions de lumi­no­si­té. Les agen­ce­ments à double usage à mi-hau­teur ont per­mis de répondre effi­ca­ce­ment à la pro­blé­ma­tique posée.

Code

OBE

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Appartement,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal, Verre,

Mission

Complète,

Année

2016

Ce pro­jet consiste à créer un petit appar­te­ment dans 2 anciennes « chambres de bonne » sur deux niveaux, sous les toits d’un immeuble pari­sien du 11e arron­dis­se­ment. Le défi prin­ci­pal a été de pro­po­ser une qua­li­té d’espace de type F3 (cui­sine, séjour, bureau, chambre) dans un espace très réduit, tout en main­te­nant un espace non cloi­son­né pour des ques­tions de lumi­no­si­té. Les agen­ce­ments à double usage à mi-hau­teur ont per­mis de répondre effi­ca­ce­ment à la pro­blé­ma­tique posée.

Grenelle 011

Code

GRE

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Appartement,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Plâtre, Bois,

Mission

Complète,

Année

2016

Ce pro­jet est issu d’un décou­page d’appartement en plus petits lots dans le cas d’une divi­sion fami­liale. Le but était de trans­for­mer 2 anciennes chambres sous toi­ture en un appar­te­ment pour un jeune couple, en assu­mant une grande pièce à vivre cen­trale et en épais­sis­sant les murs en pour­tour afin d’absorber les fonc­tions pre­mières d’habitation (cui­sine, wc, salle de bain, ran­ge­ments, esca­lier menant à la chambre).

Code

GRE

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Appartement,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Plâtre, Bois,

Mission

Complète,

Année

2016

Ce pro­jet est issu d’un décou­page d’appartement en plus petits lots dans le cas d’une divi­sion fami­liale. Le but était de trans­for­mer 2 anciennes chambres sous toi­ture en un appar­te­ment pour un jeune couple, en assu­mant une grande pièce à vivre cen­trale et en épais­sis­sant les murs en pour­tour afin d’absorber les fonc­tions pre­mières d’habitation (cui­sine, wc, salle de bain, ran­ge­ments, esca­lier menant à la chambre).

Chambre Chronoscopique 005

Code

NIC

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Installation,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Carton, Textile, Papier,

Mission

Complète,

Année

2015

« la chambre chro­no­sco­pique »
Exposition du 4 février au 7 février 2016

Située dans une ruelle cachée et étroite, typi­que­ment pari­sienne, la gale­rie Nivert-Carzon a depuis plu­sieurs années déjà bien fait son nid dans le centre-ville. Architecturalement, ce lieu m’évoque un « cadre blanc » : sa façade imma­cu­lée, ses mou­lures très modernes, ses deux vitrines symé­triques et ondu­lées comme art déco, son entrée étroite mon­trant le che­min vers l’intérieur blanc…
En pous­sant la porte de la gale­rie, les artistes réflé­chissent sur la rela­tion entre leurs tra­vaux et le lieu de l’exposition. L’observation spa­tiale des artistes et leurs uni­vers créa­tifs propres font renaître à chaque fois la gale­rie sous une nou­velle forme, sous un aspect tou­jours dif­fé­rent, ouvrant éga­le­ment la porte à une pen­sée sur le lien entre la gale­rie et l’artiste, l’artiste et l’œuvre, l’œuvre et la gale­rie, la gale­rie et la ville… Mise en pers­pec­tive d’un lieu, mise en abîme de son pas­sé.

« Il né rede­vient jamais “neutre” comme le “White cube”, ni né retrouve son iden­ti­té pré­cé­dente, mais il reste tou­jours là prêt pour une nou­velle aven­ture, en atten­dant que le pro­chain artiste l’interprète, que la pro­chaine œuvre le carac­té­rise, qu’elle trans­forme. »
Lorenzo Benedetti, « Volume 1997 … aujourd’hui », SilvanaEditoriale, 2015

La gale­rie accueille­ra en son sein un nou­veau modèle de sa propre façade nous don­nant l’impression de tra­ver­ser ce cadre blanc géant et offrant aux pro­me­neurs l’occasion de contem­pler à nou­veau cer­taines des œuvres des pré­cé­dentes expo­si­tions de la gale­rie, telle une cap­ta­tion d’événements pas­sés asso­ciés au lieu, réap­pa­rais­sant sous la forme de chambres mémo­rielles.

Code

NIC

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Installation,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Carton, Textile, Papier,

Mission

Complète,

Année

2015

« la chambre chro­no­sco­pique »
Exposition du 4 février au 7 février 2016

Située dans une ruelle cachée et étroite, typi­que­ment pari­sienne, la gale­rie Nivert-Carzon a depuis plu­sieurs années déjà bien fait son nid dans le centre-ville. Architecturalement, ce lieu m’évoque un « cadre blanc » : sa façade imma­cu­lée, ses mou­lures très modernes, ses deux vitrines symé­triques et ondu­lées comme art déco, son entrée étroite mon­trant le che­min vers l’intérieur blanc…
En pous­sant la porte de la gale­rie, les artistes réflé­chissent sur la rela­tion entre leurs tra­vaux et le lieu de l’exposition. L’observation spa­tiale des artistes et leurs uni­vers créa­tifs propres font renaître à chaque fois la gale­rie sous une nou­velle forme, sous un aspect tou­jours dif­fé­rent, ouvrant éga­le­ment la porte à une pen­sée sur le lien entre la gale­rie et l’artiste, l’artiste et l’œuvre, l’œuvre et la gale­rie, la gale­rie et la ville… Mise en pers­pec­tive d’un lieu, mise en abîme de son pas­sé.

« Il né rede­vient jamais “neutre” comme le “White cube”, ni né retrouve son iden­ti­té pré­cé­dente, mais il reste tou­jours là prêt pour une nou­velle aven­ture, en atten­dant que le pro­chain artiste l’interprète, que la pro­chaine œuvre le carac­té­rise, qu’elle trans­forme. »
Lorenzo Benedetti, « Volume 1997 … aujourd’hui », SilvanaEditoriale, 2015

La gale­rie accueille­ra en son sein un nou­veau modèle de sa propre façade nous don­nant l’impression de tra­ver­ser ce cadre blanc géant et offrant aux pro­me­neurs l’occasion de contem­pler à nou­veau cer­taines des œuvres des pré­cé­dentes expo­si­tions de la gale­rie, telle une cap­ta­tion d’événements pas­sés asso­ciés au lieu, réap­pa­rais­sant sous la forme de chambres mémo­rielles.