Maison Paris 14ème 039

Code

DAN

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Plâtre, Verre, Métal,

Mission

PC,

Année

2018

Le pro­jet concerne un immeuble ori­gi­na­le­ment bâti en R+2 datant des années 1930, au 18 rue Danville dans le 14e arron­dis­se­ment de Paris.
Une pre­mière exten­sion de l’immeuble a été effec­tuée au début des annés 1990 avec l’ajout d’un niveau et la créa­tion d’un bal­con en R+1 en façade arrière.

Le pro­jet concerne une nou­velle exten­sion visant l’ajout de 2 chambres pour enfant et d’espaces de vie en exté­rieur par la créa­tion d’un nou­veau bal­con sur rue en R+4, d’un nou­veau
toit-ter­rasse en R+5 et en inté­grant le bal­con exis­tant au R+1 côté cour par la créa­tion d’un plan­cher en verre offrant plus de lumière natu­relle au Rdc.

Nous sou­hai­tons reve­nir à une uni­té esthé­tique propre au pro­jet ori­gi­nal, en pri­vi­lé­giant une sur­élé­va­tion en maçon­ne­rie (bien que la struc­ture de la sur­élé­va­tion soit en ossa­ture bois), une conti­nui­té de l’enduit en façade rue et un sou­hait ini­tial d’une uni­té du des­sin des garde-corps en fer­ron­ne­rie pari­sienne (non réa­li­sé à ce jour). Nous pri­vi­lé­gions ain­si la géo­mé­trie pic­tu­rale (avan­cée en tri­angle) du pro­jet ini­tial en ren­for­çant l’avancée maçon­née exis­tante au R+2 jusqu’au R+4 afin de gar­der cette carac­té­ris­tique forte datant du pro­jet des années 30 tout en y inté­grant de façon urbai­ne­ment inté­grée 2 espaces exté­rieurs à vivre.

Code

DAN

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Plâtre, Verre, Métal,

Mission

PC,

Année

2018

Le pro­jet concerne un immeuble ori­gi­na­le­ment bâti en R+2 datant des années 1930, au 18 rue Danville dans le 14e arron­dis­se­ment de Paris.
Une pre­mière exten­sion de l’immeuble a été effec­tuée au début des annés 1990 avec l’ajout d’un niveau et la créa­tion d’un bal­con en R+1 en façade arrière.

Le pro­jet concerne une nou­velle exten­sion visant l’ajout de 2 chambres pour enfant et d’espaces de vie en exté­rieur par la créa­tion d’un nou­veau bal­con sur rue en R+4, d’un nou­veau
toit-ter­rasse en R+5 et en inté­grant le bal­con exis­tant au R+1 côté cour par la créa­tion d’un plan­cher en verre offrant plus de lumière natu­relle au Rdc.

Nous sou­hai­tons reve­nir à une uni­té esthé­tique propre au pro­jet ori­gi­nal, en pri­vi­lé­giant une sur­élé­va­tion en maçon­ne­rie (bien que la struc­ture de la sur­élé­va­tion soit en ossa­ture bois), une conti­nui­té de l’enduit en façade rue et un sou­hait ini­tial d’une uni­té du des­sin des garde-corps en fer­ron­ne­rie pari­sienne (non réa­li­sé à ce jour). Nous pri­vi­lé­gions ain­si la géo­mé­trie pic­tu­rale (avan­cée en tri­angle) du pro­jet ini­tial en ren­for­çant l’avancée maçon­née exis­tante au R+2 jusqu’au R+4 afin de gar­der cette carac­té­ris­tique forte datant du pro­jet des années 30 tout en y inté­grant de façon urbai­ne­ment inté­grée 2 espaces exté­rieurs à vivre.

Salinas 034

Code

SAL

Lieu

Salinas, Es

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal,

Mission

ESQ,

Année

2018

Ce pro­jet est une exten­sion de mai­son exis­tante pour une famille dans un contexte urbain en Espagne. Le pro­jet consiste à appor­ter de la lumière natu­relle à l’intérieur des espaces de vie mal­gré l’exiguïté de la par­celle et l’impossibilité d’ouvrir les façades laté­rales. Pour cela une jeu de façade avec bal­con, la créa­tion d’un atrium cen­tral où se love un esca­lier ajou­ré, et une nou­velle forme de toi­ture per­mettent de cap­ter les lumières directes et indi­rectes des Asturias en fonc­tion des heures du jour et des besoins des occu­pants.

Code

SAL

Lieu

Salinas, Es

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal,

Mission

ESQ,

Année

2018

Ce pro­jet est une exten­sion de mai­son exis­tante pour une famille dans un contexte urbain en Espagne. Le pro­jet consiste à appor­ter de la lumière natu­relle à l’intérieur des espaces de vie mal­gré l’exiguïté de la par­celle et l’impossibilité d’ouvrir les façades laté­rales. Pour cela une jeu de façade avec bal­con, la créa­tion d’un atrium cen­tral où se love un esca­lier ajou­ré, et une nou­velle forme de toi­ture per­mettent de cap­ter les lumières directes et indi­rectes des Asturias en fonc­tion des heures du jour et des besoins des occu­pants.

Maison en Corse 027

Code

COR1

Lieu

Pianottoli-Caldarelli, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Pierre,

Mission

AVP, PC,

Année

2017

Ce pro­jet de nou­velle mai­son en Corse se situe au som­met d’une crête, et a pour contrainte prin­ci­pale de né pas dépas­ser cette ligne de crête en hau­teur et de se fondre dans le pay­sage du site. Pour cela nous avons pen­sé tra­vailler sur une com­po­si­tion miné­rale, à la manière des ber­ge­ries locales aux ver­tus ther­miques et pay­sa­gères éprou­vées loca­le­ment. Un volume plus ouvert, avec une maté­ria­li­té plus légère (bois + verre) est posé sur cette base afin d’offrir un espace de vie de famille tour­né vers l’extérieur, en pro­fi­tant au maxi­mum des vues au plus proche du som­met de la col­line.

Code

COR1

Lieu

Pianottoli-Caldarelli, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Pierre,

Mission

AVP, PC,

Année

2017

Ce pro­jet de nou­velle mai­son en Corse se situe au som­met d’une crête, et a pour contrainte prin­ci­pale de né pas dépas­ser cette ligne de crête en hau­teur et de se fondre dans le pay­sage du site. Pour cela nous avons pen­sé tra­vailler sur une com­po­si­tion miné­rale, à la manière des ber­ge­ries locales aux ver­tus ther­miques et pay­sa­gères éprou­vées loca­le­ment. Un volume plus ouvert, avec une maté­ria­li­té plus légère (bois + verre) est posé sur cette base afin d’offrir un espace de vie de famille tour­né vers l’extérieur, en pro­fi­tant au maxi­mum des vues au plus proche du som­met de la col­line.

Maisons tropicales 022

Code

PDS

Lieu

Terre-de-Haut, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Béton,

Mission

Complète,

Année

2018

La situa­tion géo­gra­phique de ce pro­jet de nou­velle mai­son (et de ses annexes) est excep­tion­nelle de par les vues offertes sur le Pain de Sucre de Terre-de-Haut et sur la Soufrière, et par sa situa­tion sur des pentes abruptes rocailleuses sen­sibles aux secousses sis­mique. La logis­tique des futures construc­tions est très impor­tante pour ce pro­jet en rai­son de cette situa­tion et de son accès dif­fi­cile, ce qui condi­tionne les tech­niques de construc­tion et d’assemblage sur site dans la concep­tion. Le cli­mat et les nui­sances dues aux lati­tudes tro­pi­cales nous ont gui­dées vers des habi­tats lar­ge­ment trans­for­mables pour per­mettre de vivre au plus proche de l’écosystème envi­ron­nant.

Code

PDS

Lieu

Terre-de-Haut, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Béton,

Mission

Complète,

Année

2018

La situa­tion géo­gra­phique de ce pro­jet de nou­velle mai­son (et de ses annexes) est excep­tion­nelle de par les vues offertes sur le Pain de Sucre de Terre-de-Haut et sur la Soufrière, et par sa situa­tion sur des pentes abruptes rocailleuses sen­sibles aux secousses sis­mique. La logis­tique des futures construc­tions est très impor­tante pour ce pro­jet en rai­son de cette situa­tion et de son accès dif­fi­cile, ce qui condi­tionne les tech­niques de construc­tion et d’assemblage sur site dans la concep­tion. Le cli­mat et les nui­sances dues aux lati­tudes tro­pi­cales nous ont gui­dées vers des habi­tats lar­ge­ment trans­for­mables pour per­mettre de vivre au plus proche de l’écosystème envi­ron­nant.