MORABITO 066

Code

MOR

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Commerce,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal, Miroir, Pierre, Verre,

Mission

Architecte d'exécution,

Année

En cours

Création de la bou­tique Morabito rue Saint – Honoré

Code

MOR

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Commerce,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal, Miroir, Pierre, Verre,

Mission

Architecte d'exécution,

Année

En cours

Création de la bou­tique Morabito rue Saint – Honoré

LE DEBIT 068

Code

DEB

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bar,

Échelle

XS

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Métal, Plâtre, Médium, Verre,

Mission

Complète,

Année

En cours

Rénovation d’un bar à bières arti­sa­nales « LE DEBIT »

Code

DEB

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bar,

Échelle

XS

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Métal, Plâtre, Médium, Verre,

Mission

Complète,

Année

En cours

Rénovation d’un bar à bières arti­sa­nales « LE DEBIT »

69e édition de « Jeune Création » 062

Code

JCR2

Lieu

Romainville, Fr

Typologie(s)

Scénographie,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Association

Matériaux

Bois, Plâtre,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le pro­jet scé­no­gra­phique qui accom­pagne cette 69e édi­tion de Jeune Création fait face à deux pro­blé­ma­tiques. Tout d’abord, la nature du lieu, puisqu’il s’agit d’intervenir sur un ancien site indus­triel aux portes de Paris. Les espaces inves­tis par la Fondation Fiminco pos­sèdent en effet une iden­ti­té extrê­me­ment forte. Les murs de brique décré­pis, les pein­tures écaillées, dénu­dés et appa­rents, font de cette ancienne usine une sorte de ruine archi­tec­tu­rale bien éloi­gnée des stan­dards « White cube » d’aujourd’hui. Ensuite, l’articulation des trois volumes dédiés aux artistes par­ti­cipe de la com­plexi­té du pro­jet. Répartis sur trois niveaux, avec des hau­teurs de pla­fond très variables (plus de 10 m de hau­teur pour le pre­mier), ces volumes pos­sèdent cha­cun des carac­té­ris­tiques propres avec les­quelles il faut com­po­ser : des colonnes de béton mas­sives dans un espace pour­tant très ouvert, une aire lon­gi­ligne qui pose inévi­ta­ble­ment la ques­tion du par­cours, puis une enceinte plus étri­quée que l’on pour­rait com­pa­rer à une boîte.

La pré­sente scé­no­gra­phie consiste ain­si à s’appuyer sur le carac­tère hété­ro­gène du site – au niveau de l’agencement de ses espaces, mais aus­si au niveau de sa par­ti­cu­la­ri­té archi­tec­tu­rale – afin de res­ti­tuer un par­cours lisible et cohé­rent. Il s’est donc agi de sug­gé­rer une forme de conti­nui­té en pro­po­sant un sys­tème de module que l’on retrouve dans les trois espaces. Étant don­né la forte iden­ti­té du bâti­ment, ces modules, qui tiennent lieu de cimaises, sont pen­sés de manière à appor­ter une cer­taine légè­re­té aux espaces et au par­cours.

Code

JCR2

Lieu

Romainville, Fr

Typologie(s)

Scénographie,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Association

Matériaux

Bois, Plâtre,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le pro­jet scé­no­gra­phique qui accom­pagne cette 69e édi­tion de Jeune Création fait face à deux pro­blé­ma­tiques. Tout d’abord, la nature du lieu, puisqu’il s’agit d’intervenir sur un ancien site indus­triel aux portes de Paris. Les espaces inves­tis par la Fondation Fiminco pos­sèdent en effet une iden­ti­té extrê­me­ment forte. Les murs de brique décré­pis, les pein­tures écaillées, dénu­dés et appa­rents, font de cette ancienne usine une sorte de ruine archi­tec­tu­rale bien éloi­gnée des stan­dards « White cube » d’aujourd’hui. Ensuite, l’articulation des trois volumes dédiés aux artistes par­ti­cipe de la com­plexi­té du pro­jet. Répartis sur trois niveaux, avec des hau­teurs de pla­fond très variables (plus de 10 m de hau­teur pour le pre­mier), ces volumes pos­sèdent cha­cun des carac­té­ris­tiques propres avec les­quelles il faut com­po­ser : des colonnes de béton mas­sives dans un espace pour­tant très ouvert, une aire lon­gi­ligne qui pose inévi­ta­ble­ment la ques­tion du par­cours, puis une enceinte plus étri­quée que l’on pour­rait com­pa­rer à une boîte.

La pré­sente scé­no­gra­phie consiste ain­si à s’appuyer sur le carac­tère hété­ro­gène du site – au niveau de l’agencement de ses espaces, mais aus­si au niveau de sa par­ti­cu­la­ri­té archi­tec­tu­rale – afin de res­ti­tuer un par­cours lisible et cohé­rent. Il s’est donc agi de sug­gé­rer une forme de conti­nui­té en pro­po­sant un sys­tème de module que l’on retrouve dans les trois espaces. Étant don­né la forte iden­ti­té du bâti­ment, ces modules, qui tiennent lieu de cimaises, sont pen­sés de manière à appor­ter une cer­taine légè­re­té aux espaces et au par­cours.

Belleville hôtel 047

Code

BEL

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Hôtel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Béton, Métal,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le pro­jet consiste à recon­si­dé­rer un éta­blis­se­ment hôte­lier en très mau­vais état et à le réha­bi­li­ter en hôtel 4 étoiles à la suite d’une réha­bi­li­ta­tion com­plète, d’une exten­sion en sous-sol pour y créer une zone de bien-être, et de créer une sur­élé­va­tion de 2 niveaux pour por­ter l’établissement à 24 chambres.

Le des­sin pro­po­sé per­met d’intégrer aux étages supé­rieurs des ter­rasses / sola­riums lar­ge­ment végé­ta­li­sés, d’ouvrir un espace de rez-de-chaus­sée tra­ver­sant en créant une cour arrière. La sur­élé­va­tion est pré­vue en zinc de type joint-debout de cou­leur dorée métal­lique afin de créer un évé­ne­ment archi­tec­tu­ral qui s’intègre à la maté­ria­li­té des toi­tures adja­centes.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
Studio Faburel (Architecte d’intérieur)
BETCC (Bureau d’étude struc­ture)
General Acoustics (Bureau d’étude acous­tique)
AcceSSI (Coördination SSI & acces­si­bi­li­té)
BE Oregon (Bureau d’étude HQE)

Code

BEL

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Hôtel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Béton, Métal,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le pro­jet consiste à recon­si­dé­rer un éta­blis­se­ment hôte­lier en très mau­vais état et à le réha­bi­li­ter en hôtel 4 étoiles à la suite d’une réha­bi­li­ta­tion com­plète, d’une exten­sion en sous-sol pour y créer une zone de bien-être, et de créer une sur­élé­va­tion de 2 niveaux pour por­ter l’établissement à 24 chambres.

Le des­sin pro­po­sé per­met d’intégrer aux étages supé­rieurs des ter­rasses / sola­riums lar­ge­ment végé­ta­li­sés, d’ouvrir un espace de rez-de-chaus­sée tra­ver­sant en créant une cour arrière. La sur­élé­va­tion est pré­vue en zinc de type joint-debout de cou­leur dorée métal­lique afin de créer un évé­ne­ment archi­tec­tu­ral qui s’intègre à la maté­ria­li­té des toi­tures adja­centes.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
Studio Faburel (Architecte d’intérieur)
BETCC (Bureau d’étude struc­ture)
General Acoustics (Bureau d’étude acous­tique)
AcceSSI (Coördination SSI & acces­si­bi­li­té)
BE Oregon (Bureau d’étude HQE)

Maisons tropicales 022

Code

PDS

Lieu

Terre-de-Haut, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Béton,

Mission

Complète,

Année

En cours

La situa­tion géo­gra­phique de ce pro­jet de nou­velle mai­son (et de ses annexes) est excep­tion­nelle de par les vues offertes sur le Pain de Sucre de Terre-de-Haut et sur la Soufrière, et par sa situa­tion sur des pentes abruptes rocailleuses sen­sibles aux secousses sis­mique. La logis­tique des futures construc­tions est très impor­tante pour ce pro­jet en rai­son de cette situa­tion et de son accès dif­fi­cile, ce qui condi­tionne les tech­niques de construc­tion et d’assemblage sur site dans la concep­tion. Le cli­mat et les nui­sances dues aux lati­tudes tro­pi­cales nous ont gui­dées vers des habi­tats lar­ge­ment trans­for­mables pour per­mettre de vivre au plus proche de l’écosystème envi­ron­nant.

Code

PDS

Lieu

Terre-de-Haut, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Béton,

Mission

Complète,

Année

En cours

La situa­tion géo­gra­phique de ce pro­jet de nou­velle mai­son (et de ses annexes) est excep­tion­nelle de par les vues offertes sur le Pain de Sucre de Terre-de-Haut et sur la Soufrière, et par sa situa­tion sur des pentes abruptes rocailleuses sen­sibles aux secousses sis­mique. La logis­tique des futures construc­tions est très impor­tante pour ce pro­jet en rai­son de cette situa­tion et de son accès dif­fi­cile, ce qui condi­tionne les tech­niques de construc­tion et d’assemblage sur site dans la concep­tion. Le cli­mat et les nui­sances dues aux lati­tudes tro­pi­cales nous ont gui­dées vers des habi­tats lar­ge­ment trans­for­mables pour per­mettre de vivre au plus proche de l’écosystème envi­ron­nant.

Canopy 045

Code

BEA2

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Métal, Verre, Béton,

Mission

Complète,

Année

En cours

Création d’une nou­velle entrée des­ti­née au public (musée + BPI) sur la piaz­za pour le Centre Pompidou.

Groupement MOE :
RPBW (Architecte man­da­taire)
Bunker Palace (Architecte asso­cié)
AIA (Bureau d’étude TCE)

Code

BEA2

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Métal, Verre, Béton,

Mission

Complète,

Année

En cours

Création d’une nou­velle entrée des­ti­née au public (musée + BPI) sur la piaz­za pour le Centre Pompidou.

Groupement MOE :
RPBW (Architecte man­da­taire)
Bunker Palace (Architecte asso­cié)
AIA (Bureau d’étude TCE)

Studios moyens 044

Code

MRF

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

L

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Bois, Métal, Béton,

Mission

Complète,

Année

En cours

Rénovation totale des stu­dios moyens 109−110−111 de La Maison de Radio.

La réno­va­tion du stu­dio 109 consiste à redé­fi­nir l’usage et l’ambiance d’un des deux stu­dios maga­sine de la mai­son de la Radio.
La réno­va­tion du stu­dio 110 com­prend la recons­truc­tion de la boîte struc­tu­relle en lieu et place des anciens stu­dios 110 et 111 dans le but d’y accueillir les répé­ti­tions d’orchestres accueillis par la Maison de la Radio.

L’objectif du stu­dio 110 est d’offrir un volume à l’acoustique très per­for­mante des­ti­née prin­ci­pa­le­ment aux grandes for­ma­tions orches­trales et aux chœurs. Pour cela le pre­mier objec­tif est de créer une boîte aux pro­por­tions et au volume géné­reux, en y inté­grant les contraintes en termes d’accès, de pas­sage de réseaux, de confort d’usage (musi­ciens et tech­ni­ciens) et en offrant un confort et une immer­sion acous­tique (objec­tif de TR de 2s) et archi­tec­tu­ral de haut niveau, dans lequel les musi­ciens puissent être dédiés à leur art et s’y ins­tal­ler avec plai­sir plu­sieurs heures d’affilées.

Groupement MOE concep­tion :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
Changement à vue (Scénographie)
Altia (Bureau d’étude acous­tique)

Code

MRF

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

L

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Bois, Métal, Béton,

Mission

Complète,

Année

En cours

Rénovation totale des stu­dios moyens 109−110−111 de La Maison de Radio.

La réno­va­tion du stu­dio 109 consiste à redé­fi­nir l’usage et l’ambiance d’un des deux stu­dios maga­sine de la mai­son de la Radio.
La réno­va­tion du stu­dio 110 com­prend la recons­truc­tion de la boîte struc­tu­relle en lieu et place des anciens stu­dios 110 et 111 dans le but d’y accueillir les répé­ti­tions d’orchestres accueillis par la Maison de la Radio.

L’objectif du stu­dio 110 est d’offrir un volume à l’acoustique très per­for­mante des­ti­née prin­ci­pa­le­ment aux grandes for­ma­tions orches­trales et aux chœurs. Pour cela le pre­mier objec­tif est de créer une boîte aux pro­por­tions et au volume géné­reux, en y inté­grant les contraintes en termes d’accès, de pas­sage de réseaux, de confort d’usage (musi­ciens et tech­ni­ciens) et en offrant un confort et une immer­sion acous­tique (objec­tif de TR de 2s) et archi­tec­tu­ral de haut niveau, dans lequel les musi­ciens puissent être dédiés à leur art et s’y ins­tal­ler avec plai­sir plu­sieurs heures d’affilées.

Groupement MOE concep­tion :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
Changement à vue (Scénographie)
Altia (Bureau d’étude acous­tique)

Chenille et Coursives 032

Code

BEA1

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

L

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Métal, Verre,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le pro­jet vise à réno­ver la Chenille et les Coursives de la façade Ouest du Centre Pompidou. Motivé par le rem­pla­ce­ment des esca­liers méca­niques qui sont res­tés inchan­gés depuis l’ouverture du bâti­ment en 1977, le Centre en pro­fite pour refaire toutes les façades de cette ensemble dans un but d’amélioration du confort du public dans cette ensemble. Le prin­ci­pal défi étant d’améliorer les menui­se­ries tout en res­tant au plus proche des dimen­sions d’origine.

Les tra­vaux étant pré­vu en site occu­pé, l’accès tem­po­raire aux dif­fé­rent espace du bâti­ment pour les visi­teurs est ren­du pos­sible par une bat­te­rie de 3 ascen­seurs hors d’eau dis­po­sée dans l’angle Sud-Ouest du Centre.
L’accès aux ascen­seurs se fai­sant par la gale­rie Sud au niveau 1 et per­met d’accéder au niveau 5 et 6.

Groupement MOE :
Renzo Piano Public Workshop (Architecte)
Bunker Palace (Architecte asso­cié)
EGIS (Bureau d’étude man­da­taire)
Elioth (Bureau d’étude façade)

Code

BEA1

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

L

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Métal, Verre,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le pro­jet vise à réno­ver la Chenille et les Coursives de la façade Ouest du Centre Pompidou. Motivé par le rem­pla­ce­ment des esca­liers méca­niques qui sont res­tés inchan­gés depuis l’ouverture du bâti­ment en 1977, le Centre en pro­fite pour refaire toutes les façades de cette ensemble dans un but d’amélioration du confort du public dans cette ensemble. Le prin­ci­pal défi étant d’améliorer les menui­se­ries tout en res­tant au plus proche des dimen­sions d’origine.

Les tra­vaux étant pré­vu en site occu­pé, l’accès tem­po­raire aux dif­fé­rent espace du bâti­ment pour les visi­teurs est ren­du pos­sible par une bat­te­rie de 3 ascen­seurs hors d’eau dis­po­sée dans l’angle Sud-Ouest du Centre.
L’accès aux ascen­seurs se fai­sant par la gale­rie Sud au niveau 1 et per­met d’accéder au niveau 5 et 6.

Groupement MOE :
Renzo Piano Public Workshop (Architecte)
Bunker Palace (Architecte asso­cié)
EGIS (Bureau d’étude man­da­taire)
Elioth (Bureau d’étude façade)

Bookstore et salon de thé 052

Code

PAT2

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Fondation

Matériaux

Métal, Verre, Bois,

Mission

Complète,

Année

En cours

Projet de créa­tion d’un books­tore / café dans le jar­din de la Fondation Jérôme Seydoux – Pathé de type ate­lier pari­sien en métal et verre.

Groupement MOE :
Renzo Piano Public Workshop (Architecte man­da­taire)
Bunker Palace (Architecte asso­cié)
AIA (Bureau d’étude TCE)
SLECTEC (Economiste)
PEUTZ (Acoustique)
COSIL-PEUTZ (Eclairagiste)
JRSA (OPC)

Code

PAT2

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Fondation

Matériaux

Métal, Verre, Bois,

Mission

Complète,

Année

En cours

Projet de créa­tion d’un books­tore / café dans le jar­din de la Fondation Jérôme Seydoux – Pathé de type ate­lier pari­sien en métal et verre.

Groupement MOE :
Renzo Piano Public Workshop (Architecte man­da­taire)
Bunker Palace (Architecte asso­cié)
AIA (Bureau d’étude TCE)
SLECTEC (Economiste)
PEUTZ (Acoustique)
COSIL-PEUTZ (Eclairagiste)
JRSA (OPC)