Musée des Arts Décoratifs 079

Code

MAD

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bureau,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Plâtre, Textile, Verre,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le volume offert par la Bulle sous cette géné­reuse ver­rière nous a paru vou­loir res­pi­rer et se libé­rer de son actuel amé­na­ge­ment en cel­lules auto­nomes.

Et le pro­gramme sous son appa­rente sim­pli­ci­té d’aménagement de bureau nous a paru offrir une cer­taine com­plexi­té au regard des qua­li­tés et contraintes offertes par le volume.

Nous avons pour cela ima­gi­né un amé­na­ge­ment cen­tral au niveau R+6, une architecture/meuble posée au sol et décol­lée des murs. Elle nous per­met, par sa cen­tra­li­té, la défi­ni­tion des dif­fé­rentes zones de tra­vail sur tout son pour­tour ain­si que d’offrir des pos­si­bi­li­tés de cir­cu­la­tion et de co-visi­bi­li­té inté­res­sante.


Groupement MOE :
Bunker Palace (Mandataire)
Think acous­tique (BET acous­tique)
Espace temps (BET fluides)

Code

MAD

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bureau,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Plâtre, Textile, Verre,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le volume offert par la Bulle sous cette géné­reuse ver­rière nous a paru vou­loir res­pi­rer et se libé­rer de son actuel amé­na­ge­ment en cel­lules auto­nomes.

Et le pro­gramme sous son appa­rente sim­pli­ci­té d’aménagement de bureau nous a paru offrir une cer­taine com­plexi­té au regard des qua­li­tés et contraintes offertes par le volume.

Nous avons pour cela ima­gi­né un amé­na­ge­ment cen­tral au niveau R+6, une architecture/meuble posée au sol et décol­lée des murs. Elle nous per­met, par sa cen­tra­li­té, la défi­ni­tion des dif­fé­rentes zones de tra­vail sur tout son pour­tour ain­si que d’offrir des pos­si­bi­li­tés de cir­cu­la­tion et de co-visi­bi­li­té inté­res­sante.


Groupement MOE :
Bunker Palace (Mandataire)
Think acous­tique (BET acous­tique)
Espace temps (BET fluides)

École de Camondo 077

Code

CAM

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bibliothèque,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Médium, Métal, Miroir,

Mission

Concours,

Année

2020

Notre point de départ pour ce pro­jet est venu de 2 constats :
– La qua­li­té de l’espace dis­po­nible, sa pro­fon­deur, son éclai­rage natu­rel conti­nu en façade Nord,
– la trame du bâti­ment, et notam­ment la trame de 90×90 en façade et pla­fond, ain­si que la trame struc­tu­relle aérée.

Ces 2 points nous ont inci­té à tra­vailler le pro­jet dans la pro­fon­deur, créant des aspi­ra-tions visuelles depuis la façade rue (inté­res­sant d’un point vue de l’image de l’école depuis l’extérieur) et du point de vue de l’accueil, créant une impres­sion d’élargissement de l’espace. Nous avons aus­si tra­vaillé la trans­ver­sa­li­té du pro­jet en dégra­dant la hau­teur des futurs amé­na­ge­ments afin de béné­fi­cier le plus pro­fon­dé­ment pos­sible dans le volume de cet éclai-rage natu­rel dif­fus très qua­li­ta­tif, et en pré­ser­vant la dis­po­si­tif actuel des rails au pla­fond.

Code

CAM

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bibliothèque,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Médium, Métal, Miroir,

Mission

Concours,

Année

2020

Notre point de départ pour ce pro­jet est venu de 2 constats :
– La qua­li­té de l’espace dis­po­nible, sa pro­fon­deur, son éclai­rage natu­rel conti­nu en façade Nord,
– la trame du bâti­ment, et notam­ment la trame de 90×90 en façade et pla­fond, ain­si que la trame struc­tu­relle aérée.

Ces 2 points nous ont inci­té à tra­vailler le pro­jet dans la pro­fon­deur, créant des aspi­ra-tions visuelles depuis la façade rue (inté­res­sant d’un point vue de l’image de l’école depuis l’extérieur) et du point de vue de l’accueil, créant une impres­sion d’élargissement de l’espace. Nous avons aus­si tra­vaillé la trans­ver­sa­li­té du pro­jet en dégra­dant la hau­teur des futurs amé­na­ge­ments afin de béné­fi­cier le plus pro­fon­dé­ment pos­sible dans le volume de cet éclai-rage natu­rel dif­fus très qua­li­ta­tif, et en pré­ser­vant la dis­po­si­tif actuel des rails au pla­fond.

Morabito 066

Code

MOR

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Commerce,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal, Miroir, Pierre, Verre,

Mission

Architecte d'exécution,

Année

En cours

Création de la bou­tique Morabito rue Saint – Honoré

Code

MOR

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Commerce,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal, Miroir, Pierre, Verre,

Mission

Architecte d'exécution,

Année

En cours

Création de la bou­tique Morabito rue Saint – Honoré

69e édition de « Jeune Création » 062

Code

JCR2

Lieu

Romainville, Fr

Typologie(s)

Scénographie,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Association

Matériaux

Bois, Plâtre,

Mission

Complète,

Année

2020

Le pro­jet scé­no­gra­phique qui accom­pagne cette 69e édi­tion de Jeune Création fait face à deux pro­blé­ma­tiques. Tout d’abord, la nature du lieu, puisqu’il s’agit d’intervenir sur un ancien site indus­triel aux portes de Paris. Les espaces inves­tis par la Fondation Fiminco pos­sèdent en effet une iden­ti­té extrê­me­ment forte. Les murs de brique décré­pis, les pein­tures écaillées, dénu­dés et appa­rents, font de cette ancienne usine une sorte de ruine archi­tec­tu­rale bien éloi­gnée des stan­dards « White cube » d’aujourd’hui. Ensuite, l’articulation des trois volumes dédiés aux artistes par­ti­cipe de la com­plexi­té du pro­jet. Répartis sur trois niveaux, avec des hau­teurs de pla­fond très variables (plus de 10 m de hau­teur pour le pre­mier), ces volumes pos­sèdent cha­cun des carac­té­ris­tiques propres avec les­quelles il faut com­po­ser : des colonnes de béton mas­sives dans un espace pour­tant très ouvert, une aire lon­gi­ligne qui pose inévi­ta­ble­ment la ques­tion du par­cours, puis une enceinte plus étri­quée que l’on pour­rait com­pa­rer à une boîte.

La pré­sente scé­no­gra­phie consiste ain­si à s’appuyer sur le carac­tère hété­ro­gène du site – au niveau de l’agencement de ses espaces, mais aus­si au niveau de sa par­ti­cu­la­ri­té archi­tec­tu­rale – afin de res­ti­tuer un par­cours lisible et cohé­rent. Il s’est donc agi de sug­gé­rer une forme de conti­nui­té en pro­po­sant un sys­tème de module que l’on retrouve dans les trois espaces. Étant don­né la forte iden­ti­té du bâti­ment, ces modules, qui tiennent lieu de cimaises, sont pen­sés de manière à appor­ter une cer­taine légè­re­té aux espaces et au par­cours.

Code

JCR2

Lieu

Romainville, Fr

Typologie(s)

Scénographie,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Association

Matériaux

Bois, Plâtre,

Mission

Complète,

Année

2020

Le pro­jet scé­no­gra­phique qui accom­pagne cette 69e édi­tion de Jeune Création fait face à deux pro­blé­ma­tiques. Tout d’abord, la nature du lieu, puisqu’il s’agit d’intervenir sur un ancien site indus­triel aux portes de Paris. Les espaces inves­tis par la Fondation Fiminco pos­sèdent en effet une iden­ti­té extrê­me­ment forte. Les murs de brique décré­pis, les pein­tures écaillées, dénu­dés et appa­rents, font de cette ancienne usine une sorte de ruine archi­tec­tu­rale bien éloi­gnée des stan­dards « White cube » d’aujourd’hui. Ensuite, l’articulation des trois volumes dédiés aux artistes par­ti­cipe de la com­plexi­té du pro­jet. Répartis sur trois niveaux, avec des hau­teurs de pla­fond très variables (plus de 10 m de hau­teur pour le pre­mier), ces volumes pos­sèdent cha­cun des carac­té­ris­tiques propres avec les­quelles il faut com­po­ser : des colonnes de béton mas­sives dans un espace pour­tant très ouvert, une aire lon­gi­ligne qui pose inévi­ta­ble­ment la ques­tion du par­cours, puis une enceinte plus étri­quée que l’on pour­rait com­pa­rer à une boîte.

La pré­sente scé­no­gra­phie consiste ain­si à s’appuyer sur le carac­tère hété­ro­gène du site – au niveau de l’agencement de ses espaces, mais aus­si au niveau de sa par­ti­cu­la­ri­té archi­tec­tu­rale – afin de res­ti­tuer un par­cours lisible et cohé­rent. Il s’est donc agi de sug­gé­rer une forme de conti­nui­té en pro­po­sant un sys­tème de module que l’on retrouve dans les trois espaces. Étant don­né la forte iden­ti­té du bâti­ment, ces modules, qui tiennent lieu de cimaises, sont pen­sés de manière à appor­ter une cer­taine légè­re­té aux espaces et au par­cours.

Manga 067

Code

LAU2

Lieu

Lausanne, Ch

Typologie(s)

Scénographie,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Fondation

Matériaux

Bois, Médium, Miroir, Textile,

Mission

Concours,

Année

2019

L’exposition se déploie dans 4 espaces dif­fé­rents du Musée Olympique de Lausanne : Focus, Galerie, Art Lounge et le Parc.
Cette dis­con­ti­nui­té met en évi­dence un tra­vail en thé­ma­tique, chaque espace ayant une ambiance et une fonc­tion propre, tout en étant relié par des carac­té­ris­tiques recon­nais­sables en termes de maté­ria­li­té, avec une signa­lé­tique claire et une pro­po­si­tion de par­cours depuis l’espace accueil qui donne au visi­teur venu pour l’exposition per­ma­nente la volon­té de décou­vrir et d’en savoir plus sur la pro­chaine olym­piade et sur le pays qui l’accueillera.

Afin de s’immerger dans la culture et l’esprit spor­tif et olym­pique du Japon, le man­ga est un vec­teur de connais­sance aux formes mul­tiples. Les sup­ports impri­més, pro­je­tés ou ani­més auront leur impor­tance, mais il sera aus­si pas­sion­nant de décou­vrir et d’apprendre via des espaces immer­sifs thé­ma­tiques dans les­quels les visi­teurs expé­ri­men­te­ront à l’échelle de la page, du livre, de la pièce à vivre, de la mai­son, de la rue ou de la ville Japonaise, au tra­vers de figures-clé de héros spor­tifs du man­ga qui ont mar­qué les géné­ra­tions euro­péennes et impré­gné notre mémoire. Il s’agit éga­le­ment d’allier plai­sir et connais­sance au tra­vers d’une expé­rience inté­grale, lors de laquelle il est pos­sible de décou­vrir les rela­tions par­ti­cu­lières qu’entretiennent les Japonais avec les tra­di­tions, la nature, les sai­sons, l’école, la cui­sine, la ville du futur ou encore la robo­tique. Il semble en cela inté­res­sant d’ouvrir les sujets au maxi­mum afin d’augmenter l’expérience visi­teur et de l’adapter comme il se doit à la belle sai­son esti­vale en enri­chis­sant le parc de zones confor­tables et ludiques.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
KAA (Scénographie vidéo)
Camille Moulin-Dupré (Illustrateur)

Code

LAU2

Lieu

Lausanne, Ch

Typologie(s)

Scénographie,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Fondation

Matériaux

Bois, Médium, Miroir, Textile,

Mission

Concours,

Année

2019

L’exposition se déploie dans 4 espaces dif­fé­rents du Musée Olympique de Lausanne : Focus, Galerie, Art Lounge et le Parc.
Cette dis­con­ti­nui­té met en évi­dence un tra­vail en thé­ma­tique, chaque espace ayant une ambiance et une fonc­tion propre, tout en étant relié par des carac­té­ris­tiques recon­nais­sables en termes de maté­ria­li­té, avec une signa­lé­tique claire et une pro­po­si­tion de par­cours depuis l’espace accueil qui donne au visi­teur venu pour l’exposition per­ma­nente la volon­té de décou­vrir et d’en savoir plus sur la pro­chaine olym­piade et sur le pays qui l’accueillera.

Afin de s’immerger dans la culture et l’esprit spor­tif et olym­pique du Japon, le man­ga est un vec­teur de connais­sance aux formes mul­tiples. Les sup­ports impri­més, pro­je­tés ou ani­més auront leur impor­tance, mais il sera aus­si pas­sion­nant de décou­vrir et d’apprendre via des espaces immer­sifs thé­ma­tiques dans les­quels les visi­teurs expé­ri­men­te­ront à l’échelle de la page, du livre, de la pièce à vivre, de la mai­son, de la rue ou de la ville Japonaise, au tra­vers de figures-clé de héros spor­tifs du man­ga qui ont mar­qué les géné­ra­tions euro­péennes et impré­gné notre mémoire. Il s’agit éga­le­ment d’allier plai­sir et connais­sance au tra­vers d’une expé­rience inté­grale, lors de laquelle il est pos­sible de décou­vrir les rela­tions par­ti­cu­lières qu’entretiennent les Japonais avec les tra­di­tions, la nature, les sai­sons, l’école, la cui­sine, la ville du futur ou encore la robo­tique. Il semble en cela inté­res­sant d’ouvrir les sujets au maxi­mum afin d’augmenter l’expérience visi­teur et de l’adapter comme il se doit à la belle sai­son esti­vale en enri­chis­sant le parc de zones confor­tables et ludiques.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
KAA (Scénographie vidéo)
Camille Moulin-Dupré (Illustrateur)

Ca.Stellarium 040

Code

OBS

Lieu

Roccascalegna, It

Typologie(s)

Hôtel, Observatoire,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Béton, Métal, Verre,

Mission

ESQ,

Année

2017

Ce pro­jet est pen­sé comme un outil d’observation des étoiles qui s’intègre de manière har­mo­nieuse et ori­gi­nale dans les pay­sage des Abuzzo à Roccascalegna. La pre­mière inten­tion est de pro­po­ser des vues vers le ciel soi­gneu­se­ment choi­sies et posi­tion­nées sur le site afin de pré­ser­ver et de ren­for­cer la sta­ture ori­gi­nale du châ­teau exis­tant, et de pro­po­ser une expé­rience de micro-habi­tat-obser­va­toire avec une vue sin­gu­lière dans les contre­forts de la col­line.

Code

OBS

Lieu

Roccascalegna, It

Typologie(s)

Hôtel, Observatoire,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Béton, Métal, Verre,

Mission

ESQ,

Année

2017

Ce pro­jet est pen­sé comme un outil d’observation des étoiles qui s’intègre de manière har­mo­nieuse et ori­gi­nale dans les pay­sage des Abuzzo à Roccascalegna. La pre­mière inten­tion est de pro­po­ser des vues vers le ciel soi­gneu­se­ment choi­sies et posi­tion­nées sur le site afin de pré­ser­ver et de ren­for­cer la sta­ture ori­gi­nale du châ­teau exis­tant, et de pro­po­ser une expé­rience de micro-habi­tat-obser­va­toire avec une vue sin­gu­lière dans les contre­forts de la col­line.

Salinas 034

Code

SAL

Lieu

Salinas, Es

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal,

Mission

ESQ,

Année

2018

Ce pro­jet est une exten­sion de mai­son exis­tante pour une famille dans un contexte urbain en Espagne. Le pro­jet consiste à appor­ter de la lumière natu­relle à l’intérieur des espaces de vie mal­gré l’exiguïté de la par­celle et l’impossibilité d’ouvrir les façades laté­rales. Pour cela une jeu de façade avec bal­con, la créa­tion d’un atrium cen­tral où se love un esca­lier ajou­ré, et une nou­velle forme de toi­ture per­mettent de cap­ter les lumières directes et indi­rectes des Asturias en fonc­tion des heures du jour et des besoins des occu­pants.

Code

SAL

Lieu

Salinas, Es

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal,

Mission

ESQ,

Année

2018

Ce pro­jet est une exten­sion de mai­son exis­tante pour une famille dans un contexte urbain en Espagne. Le pro­jet consiste à appor­ter de la lumière natu­relle à l’intérieur des espaces de vie mal­gré l’exiguïté de la par­celle et l’impossibilité d’ouvrir les façades laté­rales. Pour cela une jeu de façade avec bal­con, la créa­tion d’un atrium cen­tral où se love un esca­lier ajou­ré, et une nou­velle forme de toi­ture per­mettent de cap­ter les lumières directes et indi­rectes des Asturias en fonc­tion des heures du jour et des besoins des occu­pants.

Maison en Corse 027

Code

COR1

Lieu

Pianottoli-Caldarelli, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Pierre,

Mission

AVP, PC,

Année

2017

Ce pro­jet de nou­velle mai­son en Corse se situe au som­met d’une crête, et a pour contrainte prin­ci­pale de né pas dépas­ser cette ligne de crête en hau­teur et de se fondre dans le pay­sage du site. Pour cela nous avons pen­sé tra­vailler sur une com­po­si­tion miné­rale, à la manière des ber­ge­ries locales aux ver­tus ther­miques et pay­sa­gères éprou­vées loca­le­ment. Un volume plus ouvert, avec une maté­ria­li­té plus légère (bois + verre) est posé sur cette base afin d’offrir un espace de vie de famille tour­né vers l’extérieur, en pro­fi­tant au maxi­mum des vues au plus proche du som­met de la col­line.

Code

COR1

Lieu

Pianottoli-Caldarelli, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Pierre,

Mission

AVP, PC,

Année

2017

Ce pro­jet de nou­velle mai­son en Corse se situe au som­met d’une crête, et a pour contrainte prin­ci­pale de né pas dépas­ser cette ligne de crête en hau­teur et de se fondre dans le pay­sage du site. Pour cela nous avons pen­sé tra­vailler sur une com­po­si­tion miné­rale, à la manière des ber­ge­ries locales aux ver­tus ther­miques et pay­sa­gères éprou­vées loca­le­ment. Un volume plus ouvert, avec une maté­ria­li­té plus légère (bois + verre) est posé sur cette base afin d’offrir un espace de vie de famille tour­né vers l’extérieur, en pro­fi­tant au maxi­mum des vues au plus proche du som­met de la col­line.

Grands Augustins 024

Code

GAU

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Appartement,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal, Miroir, Textile,

Mission

Complète,

Année

2017

Il nous a été deman­dé de redes­si­ner un grand appar­te­ment Haussmannien qui n’avait pas été réno­vé depuis les années 50 sur les quais de Seine, et de le trans­for­mer selon les stan­dards de vie d’aujourd’hui. Les prin­ci­paux chan­ge­ments consistent à remettre la cui­sine et la salle à man­ger au cœur de l’appartement de famille en déga­geant cer­taines petites pièces inusi­tées et d’utiliser les anciens accès de ser­vice comme des accès pour col­la­bo­ra­teurs dans le cadre d’activités pro­fes­sion­nelles libé­rales.

Code

GAU

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Appartement,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal, Miroir, Textile,

Mission

Complète,

Année

2017

Il nous a été deman­dé de redes­si­ner un grand appar­te­ment Haussmannien qui n’avait pas été réno­vé depuis les années 50 sur les quais de Seine, et de le trans­for­mer selon les stan­dards de vie d’aujourd’hui. Les prin­ci­paux chan­ge­ments consistent à remettre la cui­sine et la salle à man­ger au cœur de l’appartement de famille en déga­geant cer­taines petites pièces inusi­tées et d’utiliser les anciens accès de ser­vice comme des accès pour col­la­bo­ra­teurs dans le cadre d’activités pro­fes­sion­nelles libé­rales.

Maisons tropicales 022

Code

PDS

Lieu

Terre-de-Haut, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Béton,

Mission

Complète,

Année

2018

La situa­tion géo­gra­phique de ce pro­jet de nou­velle mai­son (et de ses annexes) est excep­tion­nelle de par les vues offertes sur le Pain de Sucre de Terre-de-Haut et sur la Soufrière, et par sa situa­tion sur des pentes abruptes rocailleuses sen­sibles aux secousses sis­mique. La logis­tique des futures construc­tions est très impor­tante pour ce pro­jet en rai­son de cette situa­tion et de son accès dif­fi­cile, ce qui condi­tionne les tech­niques de construc­tion et d’assemblage sur site dans la concep­tion. Le cli­mat et les nui­sances dues aux lati­tudes tro­pi­cales nous ont gui­dées vers des habi­tats lar­ge­ment trans­for­mables pour per­mettre de vivre au plus proche de l’écosystème envi­ron­nant.

Code

PDS

Lieu

Terre-de-Haut, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Béton,

Mission

Complète,

Année

2018

La situa­tion géo­gra­phique de ce pro­jet de nou­velle mai­son (et de ses annexes) est excep­tion­nelle de par les vues offertes sur le Pain de Sucre de Terre-de-Haut et sur la Soufrière, et par sa situa­tion sur des pentes abruptes rocailleuses sen­sibles aux secousses sis­mique. La logis­tique des futures construc­tions est très impor­tante pour ce pro­jet en rai­son de cette situa­tion et de son accès dif­fi­cile, ce qui condi­tionne les tech­niques de construc­tion et d’assemblage sur site dans la concep­tion. Le cli­mat et les nui­sances dues aux lati­tudes tro­pi­cales nous ont gui­dées vers des habi­tats lar­ge­ment trans­for­mables pour per­mettre de vivre au plus proche de l’écosystème envi­ron­nant.