Chenille et Coursives 031

Code

BEA1

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

XL

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Métal, Béton, Verre,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le pro­jet vise à réno­ver la Chenille et les Coursives de la façade Ouest du Centre Pompidou. Motivé par le rem­pla­ce­ment des esca­liers méca­niques qui sont res­tés inchan­gés depuis l’ouverture du bâti­ment en 1977, le Centre en pro­fite pour refaire toutes les façades de cette ensemble dans un but d’amélioration du confort du public dans cette ensemble. Le prin­ci­pal défi étant d’améliorer les menui­se­ries tout en res­tant au plus proche des dimen­sions d’origine.


Groupement MOE :
Renzo Piano Public Workshop (Architecte)
Bunker Palace (Architecte asso­cié)
EGIS (Bureau d’étude man­da­taire)
Elioth (Bureau d’étude façade)

Code

BEA1

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

XL

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Métal, Béton, Verre,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le pro­jet vise à réno­ver la Chenille et les Coursives de la façade Ouest du Centre Pompidou. Motivé par le rem­pla­ce­ment des esca­liers méca­niques qui sont res­tés inchan­gés depuis l’ouverture du bâti­ment en 1977, le Centre en pro­fite pour refaire toutes les façades de cette ensemble dans un but d’amélioration du confort du public dans cette ensemble. Le prin­ci­pal défi étant d’améliorer les menui­se­ries tout en res­tant au plus proche des dimen­sions d’origine.


Groupement MOE :
Renzo Piano Public Workshop (Architecte)
Bunker Palace (Architecte asso­cié)
EGIS (Bureau d’étude man­da­taire)
Elioth (Bureau d’étude façade)

Maison Paris 14ème 039

Code

DAN

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Plâtre, Verre, Métal,

Mission

PC,

Année

2018

Le pro­jet concerne un immeuble ori­gi­na­le­ment bâti en R+2 datant des années 1930, au 18 rue Danville dans le 14e arron­dis­se­ment de Paris.
Une pre­mière exten­sion de l’immeuble a été effec­tuée au début des annés 1990 avec l’ajout d’un niveau et la créa­tion d’un bal­con en R+1 en façade arrière.

Le pro­jet concerne une nou­velle exten­sion visant l’ajout de 2 chambres pour enfant et d’espaces de vie en exté­rieur par la créa­tion d’un nou­veau bal­con sur rue en R+4, d’un nou­veau
toit-ter­rasse en R+5 et en inté­grant le bal­con exis­tant au R+1 côté cour par la créa­tion d’un plan­cher en verre offrant plus de lumière natu­relle au Rdc.

Nous sou­hai­tons reve­nir à une uni­té esthé­tique propre au pro­jet ori­gi­nal, en pri­vi­lé­giant une sur­élé­va­tion en maçon­ne­rie (bien que la struc­ture de la sur­élé­va­tion soit en ossa­ture bois), une conti­nui­té de l’enduit en façade rue et un sou­hait ini­tial d’une uni­té du des­sin des garde-corps en fer­ron­ne­rie pari­sienne (non réa­li­sé à ce jour). Nous pri­vi­lé­gions ain­si la géo­mé­trie pic­tu­rale (avan­cée en tri­angle) du pro­jet ini­tial en ren­for­çant l’avancée maçon­née exis­tante au R+2 jusqu’au R+4 afin de gar­der cette carac­té­ris­tique forte datant du pro­jet des années 30 tout en y inté­grant de façon urbai­ne­ment inté­grée 2 espaces exté­rieurs à vivre.

Code

DAN

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Bois, Plâtre, Verre, Métal,

Mission

PC,

Année

2018

Le pro­jet concerne un immeuble ori­gi­na­le­ment bâti en R+2 datant des années 1930, au 18 rue Danville dans le 14e arron­dis­se­ment de Paris.
Une pre­mière exten­sion de l’immeuble a été effec­tuée au début des annés 1990 avec l’ajout d’un niveau et la créa­tion d’un bal­con en R+1 en façade arrière.

Le pro­jet concerne une nou­velle exten­sion visant l’ajout de 2 chambres pour enfant et d’espaces de vie en exté­rieur par la créa­tion d’un nou­veau bal­con sur rue en R+4, d’un nou­veau
toit-ter­rasse en R+5 et en inté­grant le bal­con exis­tant au R+1 côté cour par la créa­tion d’un plan­cher en verre offrant plus de lumière natu­relle au Rdc.

Nous sou­hai­tons reve­nir à une uni­té esthé­tique propre au pro­jet ori­gi­nal, en pri­vi­lé­giant une sur­élé­va­tion en maçon­ne­rie (bien que la struc­ture de la sur­élé­va­tion soit en ossa­ture bois), une conti­nui­té de l’enduit en façade rue et un sou­hait ini­tial d’une uni­té du des­sin des garde-corps en fer­ron­ne­rie pari­sienne (non réa­li­sé à ce jour). Nous pri­vi­lé­gions ain­si la géo­mé­trie pic­tu­rale (avan­cée en tri­angle) du pro­jet ini­tial en ren­for­çant l’avancée maçon­née exis­tante au R+2 jusqu’au R+4 afin de gar­der cette carac­té­ris­tique forte datant du pro­jet des années 30 tout en y inté­grant de façon urbai­ne­ment inté­grée 2 espaces exté­rieurs à vivre.

École de Camondo 077

Code

CAM

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bibliothèque,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Médium, Métal, Miroir,

Mission

Concours,

Année

2020

Notre point de départ pour ce pro­jet est venu de 2 constats :
– La qua­li­té de l’espace dis­po­nible, sa pro­fon­deur, son éclai­rage natu­rel conti­nu en façade Nord,
– la trame du bâti­ment, et notam­ment la trame de 90×90 en façade et pla­fond, ain­si que la trame struc­tu­relle aérée.

Ces 2 points nous ont inci­té à tra­vailler le pro­jet dans la pro­fon­deur, créant des aspi­ra-tions visuelles depuis la façade rue (inté­res­sant d’un point vue de l’image de l’école depuis l’extérieur) et du point de vue de l’accueil, créant une impres­sion d’élargissement de l’espace. Nous avons aus­si tra­vaillé la trans­ver­sa­li­té du pro­jet en dégra­dant la hau­teur des futurs amé­na­ge­ments afin de béné­fi­cier le plus pro­fon­dé­ment pos­sible dans le volume de cet éclai-rage natu­rel dif­fus très qua­li­ta­tif, et en pré­ser­vant la dis­po­si­tif actuel des rails au pla­fond.

Code

CAM

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bibliothèque,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Médium, Métal, Miroir,

Mission

Concours,

Année

2020

Notre point de départ pour ce pro­jet est venu de 2 constats :
– La qua­li­té de l’espace dis­po­nible, sa pro­fon­deur, son éclai­rage natu­rel conti­nu en façade Nord,
– la trame du bâti­ment, et notam­ment la trame de 90×90 en façade et pla­fond, ain­si que la trame struc­tu­relle aérée.

Ces 2 points nous ont inci­té à tra­vailler le pro­jet dans la pro­fon­deur, créant des aspi­ra-tions visuelles depuis la façade rue (inté­res­sant d’un point vue de l’image de l’école depuis l’extérieur) et du point de vue de l’accueil, créant une impres­sion d’élargissement de l’espace. Nous avons aus­si tra­vaillé la trans­ver­sa­li­té du pro­jet en dégra­dant la hau­teur des futurs amé­na­ge­ments afin de béné­fi­cier le plus pro­fon­dé­ment pos­sible dans le volume de cet éclai-rage natu­rel dif­fus très qua­li­ta­tif, et en pré­ser­vant la dis­po­si­tif actuel des rails au pla­fond.

Morabito 066

Code

MOR

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Commerce,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal, Miroir, Pierre, Verre,

Mission

Architecte d'exécution,

Année

En cours

Création de la bou­tique Morabito rue Saint – Honoré

Code

MOR

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Commerce,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal, Miroir, Pierre, Verre,

Mission

Architecte d'exécution,

Année

En cours

Création de la bou­tique Morabito rue Saint – Honoré

Le Débit 068

Code

DEB

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bar,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Métal, Plâtre, Médium, Verre,

Mission

Complète,

Année

2020

Rénovation d’un bar à bières arti­sa­nales « LE DEBIT »

Code

DEB

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Bar,

Échelle

S

Maîtrise d'ouvrage

Particulier

Matériaux

Métal, Plâtre, Médium, Verre,

Mission

Complète,

Année

2020

Rénovation d’un bar à bières arti­sa­nales « LE DEBIT »

Portiques signalétique temporaire 051

Code

BEA3

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

XS

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Métal,

Mission

Complète,

Année

2019

Création des por­tiques signa­lé­tique tem­po­raires indi­quant les nou­veaux che­mins d’accès pour les visi­teurs.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
Sato (Bureau d’étude Structure)

Code

BEA3

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

XS

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Métal,

Mission

Complète,

Année

2019

Création des por­tiques signa­lé­tique tem­po­raires indi­quant les nou­veaux che­mins d’accès pour les visi­teurs.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
Sato (Bureau d’étude Structure)

Ca.Stellarium 040

Code

OBS

Lieu

Roccascalegna, It

Typologie(s)

Hôtel, Observatoire,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Béton, Métal, Verre,

Mission

ESQ,

Année

2017

Ce pro­jet est pen­sé comme un outil d’observation des étoiles qui s’intègre de manière har­mo­nieuse et ori­gi­nale dans les pay­sage des Abuzzo à Roccascalegna. La pre­mière inten­tion est de pro­po­ser des vues vers le ciel soi­gneu­se­ment choi­sies et posi­tion­nées sur le site afin de pré­ser­ver et de ren­for­cer la sta­ture ori­gi­nale du châ­teau exis­tant, et de pro­po­ser une expé­rience de micro-habi­tat-obser­va­toire avec une vue sin­gu­lière dans les contre­forts de la col­line.

Code

OBS

Lieu

Roccascalegna, It

Typologie(s)

Hôtel, Observatoire,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Béton, Métal, Verre,

Mission

ESQ,

Année

2017

Ce pro­jet est pen­sé comme un outil d’observation des étoiles qui s’intègre de manière har­mo­nieuse et ori­gi­nale dans les pay­sage des Abuzzo à Roccascalegna. La pre­mière inten­tion est de pro­po­ser des vues vers le ciel soi­gneu­se­ment choi­sies et posi­tion­nées sur le site afin de pré­ser­ver et de ren­for­cer la sta­ture ori­gi­nale du châ­teau exis­tant, et de pro­po­ser une expé­rience de micro-habi­tat-obser­va­toire avec une vue sin­gu­lière dans les contre­forts de la col­line.

CNSMDP 059

Code

CDP

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

L

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Béton, Métal, Plâtre,

Mission

Faisabilité,

Année

2018

Cette étude pour la créa­tion d’un stu­dio d’enregistrement au sein d’un vide tech­nique dans le CNSMDP per­met d’imaginer un espace inter­dis­ci­pli­naire assu­rant modu­la­ri­té et adap­ta­bi­li­té dans son usage. Cet outil inno­vant, inter­con­nec­té et inter­ac­tif vient exploi­ter au mieux un espace inuti­li­sé et vacant du Conservatoire. Le stu­dio peut accueillir les répé­ti­tions d’un orchestre et/ou de chan­teurs (capa­ci­té de 40 musi­ciens), les répé­ti­tions de spec­tacles et per­for­mances, des enre­gis­tre­ments sonores musi­caux, audio­vi­suels ou enfin des évé­ne­ments liés à la musique et au numé­rique. Un dis­po­si­tif de cap­ta­tion vidéo per­met la connexion et la dif­fu­sion dans dif­fé­rents espaces du conser­va­toire du tra­vail effec­tué dans le stu­dio. Une régie et un local élec­trique tech­nique com­plète le dis­po­si­tif afin d’alimenter et gérer les réseaux machi­ne­rie, éclai­rage et audio­vi­suels du stu­dio.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
Altia (Acoustique)
Architecture & Technique (Scénographie)
Espace Temps (Fluides)
AR-C (Structure)
MD Conseil (Prévention SSI et Accessibilité)

Code

CDP

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Équipement culturel,

Échelle

L

Maîtrise d'ouvrage

Publique

Matériaux

Béton, Métal, Plâtre,

Mission

Faisabilité,

Année

2018

Cette étude pour la créa­tion d’un stu­dio d’enregistrement au sein d’un vide tech­nique dans le CNSMDP per­met d’imaginer un espace inter­dis­ci­pli­naire assu­rant modu­la­ri­té et adap­ta­bi­li­té dans son usage. Cet outil inno­vant, inter­con­nec­té et inter­ac­tif vient exploi­ter au mieux un espace inuti­li­sé et vacant du Conservatoire. Le stu­dio peut accueillir les répé­ti­tions d’un orchestre et/ou de chan­teurs (capa­ci­té de 40 musi­ciens), les répé­ti­tions de spec­tacles et per­for­mances, des enre­gis­tre­ments sonores musi­caux, audio­vi­suels ou enfin des évé­ne­ments liés à la musique et au numé­rique. Un dis­po­si­tif de cap­ta­tion vidéo per­met la connexion et la dif­fu­sion dans dif­fé­rents espaces du conser­va­toire du tra­vail effec­tué dans le stu­dio. Une régie et un local élec­trique tech­nique com­plète le dis­po­si­tif afin d’alimenter et gérer les réseaux machi­ne­rie, éclai­rage et audio­vi­suels du stu­dio.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
Altia (Acoustique)
Architecture & Technique (Scénographie)
Espace Temps (Fluides)
AR-C (Structure)
MD Conseil (Prévention SSI et Accessibilité)

Belleville hôtel 047

Code

BEL

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Hôtel,

Échelle

L

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Béton, Métal,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le pro­jet consiste à recon­si­dé­rer un éta­blis­se­ment hôte­lier en très mau­vais état et à le réha­bi­li­ter en hôtel 4 étoiles à la suite d’une réha­bi­li­ta­tion com­plète, d’une exten­sion en sous-sol pour y créer une zone de bien-être, et de créer une sur­élé­va­tion de 2 niveaux pour por­ter l’établissement à 24 chambres.

Le des­sin pro­po­sé per­met d’intégrer aux étages supé­rieurs des ter­rasses / sola­riums lar­ge­ment végé­ta­li­sés, d’ouvrir un espace de rez-de-chaus­sée tra­ver­sant en créant une cour arrière. La sur­élé­va­tion est pré­vue en zinc de type joint-debout de cou­leur dorée métal­lique afin de créer un évé­ne­ment archi­tec­tu­ral qui s’intègre à la maté­ria­li­té des toi­tures adja­centes.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
Studio Faburel (Architecte d’intérieur)
BETCC (Bureau d’étude struc­ture)
General Acoustics (Bureau d’étude acous­tique)
AcceSSI (Coördination SSI & acces­si­bi­li­té)
BE Oregon (Bureau d’étude HQE)

Code

BEL

Lieu

Paris, Fr

Typologie(s)

Hôtel,

Échelle

L

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Béton, Métal,

Mission

Complète,

Année

En cours

Le pro­jet consiste à recon­si­dé­rer un éta­blis­se­ment hôte­lier en très mau­vais état et à le réha­bi­li­ter en hôtel 4 étoiles à la suite d’une réha­bi­li­ta­tion com­plète, d’une exten­sion en sous-sol pour y créer une zone de bien-être, et de créer une sur­élé­va­tion de 2 niveaux pour por­ter l’établissement à 24 chambres.

Le des­sin pro­po­sé per­met d’intégrer aux étages supé­rieurs des ter­rasses / sola­riums lar­ge­ment végé­ta­li­sés, d’ouvrir un espace de rez-de-chaus­sée tra­ver­sant en créant une cour arrière. La sur­élé­va­tion est pré­vue en zinc de type joint-debout de cou­leur dorée métal­lique afin de créer un évé­ne­ment archi­tec­tu­ral qui s’intègre à la maté­ria­li­té des toi­tures adja­centes.

Groupement MOE :
Bunker Palace (Architecte man­da­taire)
Studio Faburel (Architecte d’intérieur)
BETCC (Bureau d’étude struc­ture)
General Acoustics (Bureau d’étude acous­tique)
AcceSSI (Coördination SSI & acces­si­bi­li­té)
BE Oregon (Bureau d’étude HQE)

Salinas 034

Code

SAL

Lieu

Salinas, Es

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal,

Mission

ESQ,

Année

2018

Ce pro­jet est une exten­sion de mai­son exis­tante pour une famille dans un contexte urbain en Espagne. Le pro­jet consiste à appor­ter de la lumière natu­relle à l’intérieur des espaces de vie mal­gré l’exiguïté de la par­celle et l’impossibilité d’ouvrir les façades laté­rales. Pour cela une jeu de façade avec bal­con, la créa­tion d’un atrium cen­tral où se love un esca­lier ajou­ré, et une nou­velle forme de toi­ture per­mettent de cap­ter les lumières directes et indi­rectes des Asturias en fonc­tion des heures du jour et des besoins des occu­pants.

Code

SAL

Lieu

Salinas, Es

Typologie(s)

Habitat individuel,

Échelle

M

Maîtrise d'ouvrage

Société privée

Matériaux

Bois, Métal,

Mission

ESQ,

Année

2018

Ce pro­jet est une exten­sion de mai­son exis­tante pour une famille dans un contexte urbain en Espagne. Le pro­jet consiste à appor­ter de la lumière natu­relle à l’intérieur des espaces de vie mal­gré l’exiguïté de la par­celle et l’impossibilité d’ouvrir les façades laté­rales. Pour cela une jeu de façade avec bal­con, la créa­tion d’un atrium cen­tral où se love un esca­lier ajou­ré, et une nou­velle forme de toi­ture per­mettent de cap­ter les lumières directes et indi­rectes des Asturias en fonc­tion des heures du jour et des besoins des occu­pants.